Clocher de l'église

Clocher de l'église

Le clocher date de la même époque que l'église, il a certainement reçu des transformations au fil des siècles. On y trouve une cloche et une horloge.

La cloche actuelle qui appelle les fidèles à assister aux offices religieux, date de 1807. Sur sa partie haute il y a écrit gravé en relief: "L’AY ETE BENITE PAR M. JEAN CABRIE CURE DE St ANTOINE CASTAN L’AN 1807" et au-dessous, toujours gravé en relief, nous pouvons lire:    "ELISABETH CASTAN MARRAINE, MAIRE et PARRAIN LOUIS GALZI  ADTIONT et DEM"

 Elisabeth CASTAN, fille de Antoine CASTAN et de Claire LAMOUROUX qui habitaient sur la place de l’église (maison rue étroite de l’église), est née en 1756 et est décédée en 1848. Elle habitait rue du Porche.

Louis GALZY, né en 1754 à Cabrerolles, marié à Marie COSTE en 1782 à FOUZILHON, était avec Jean CASTAN les adjoints et les officiers d'état civil de 1793 à 1800, Jacques LUGAGNE étant le maire. Il habitait avec sa famille la rue basse du village (rue du Quartier Bas). il est décédé en 1827.

L' horloge qui se trouve à l'intérieur du clocher, peut être entendue et vue par la plus part des Fouzilhonnais. Celle-ci a pour fonction de sonner les heures avec la répétition des heures et les demies sur une petite cloche qui se trouve tout en haut du clocher et d’indiquer les heures st les minutes sur un cadran de 1,20 m de diamètre se trouvant sur la façade extérieure nord-ouest du clocher.

Elle fut posée entre 1895 et 1900, son prix d’achat était de 1000 à 1500 francs à l’époque ce qui correspondait à la somme moyenne de 420 000 francs à l’an 2000 et environ à 64 000 euros.

 En février 1891, lors d’une réunion du conseil municipal, Monsieur le Maire André GELY, dépose sur le bureau le traité intervenu entre lui et Monsieur Paul ODOBEY fils, fabricant d’horloges publiques à MOREZ (JURA) pour la pose d’une horloge au clocher de la commune et demande au conseil municipal de donner son avis.

Réponse du conseil municipal « Le conseil, attendu que l’achat d’une horloge avait été reconnu indispensable et que parmi les différents concurrents qui ont soumis leurs prix à Monsieur le Maire, le Sieur Paul ODOBEY fils est celui qui a fait les meilleurs prix et conditions et attendu que les intérêts de la commune restent largement sauvegardés, est d’avis à l’unanimité d’approuver le dit traité. »    (archives départementales)

Les employés municipaux qui se sont succédés depuis, remontent le mécanisme une fois par semaine.

Un jour, après plus de 100 ans de fonctionnement, l’horloge est tombée en panne et le village est resté sans heure pendant quelques temps. En 2000, sous la présidence de Monsieur le Maire Michel LAURENT, le conseil municipal à demander la réparation de celle-ci. Ce sont des Compagnons qui sont venus chercher celle-ci et qui l’ont prise en pièces détachées pour la réparer dans leurs ateliers.

Plutôt que de la remplacer il valait mieux réparer cette œuvre d’art. Elle a fonctionnée 100 ans avant de s'arrêter, espérons qu'elle est repartie pour 100 ans de plus. Il suffit d'un entretien régulier à faire tous les ans.

Le secrétariat de la mairie est ouvert :

- Lundi et Jeudi de 13H30 à 18H
- Mardi et Mercredi de 8H30 à 13H
Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2020