Eglise du village

Eglise du village

HISTOIRE  DE  L'EGLISE  DE  FOUZILHON

L’église paroissiale St ETIENNE se trouvait dans le hameau dit « LA SAOUTARIO », domaine de la Clède, sur la rive droite de la Lenne ; (des restes de tombes ont été retrouvées). Elle fut abandonnée au profit de la chapelle du castrum par suite du rassemblement de la population rurale à l’abri des murailles du lieu fortifié. Elle fut détruite lors des troubles de 1562. Nous n’avons aucun document sur elle.

 Il n’en reste plus aucune trace.

L’église actuelle, était donc à l’origine la chapelle du castrum. Elle présente un caractère tout  particulier. Fortifiée elle-même à la fois par les murailles adjacentes qui défendaient les approches, par la surélévation en tourelle de son ancienne abside et par un curieux clocher campanile qui pouvait faire office de tour de guet. Ce clocher de forme irrégulière, implanté sur la travée du chœur, laisse supposer qu’il était là dans un but défensif. La petite arche percée au sommet contient la cloche. (d'autres ouvertures ont été murées, une à côté de l'actuelle et une sur la façade sud-ouest).  

Ce clocher n’avait pas besoin d’être très haut compte tenu de sa position dominante au sommet du castrum. On y accède par un escalier extérieur situé au nord-est du chevet, escalier de pierres qui a été déplacé lors des restaurations. Le clocher a été très remanié et il se terminait peut-être par une petite terrasse entourée d’un parapet crénelé (aucune information n’a pu être retrouvée.) Cette église s’inscrit donc dans le plan de défense.

L’édifice était autrefois couvert de lauzes (CLEMENT : Eglises romanes). Datant du XIe/XIIe siècle, il a été surélevé au XIVe siècle et agrandi au XVIe siècle d’une chapelle sur le côté. Il est fait d’une nef unique, voûtée en berceau avec un arc triomphal légèrement outrepassé. Cette forme parait apparenter ce monument aux églises wisigothiques. L’abside en cul de four est inscrite dans le chevet à 5 pans avec une fenêtre axiale dont le linteau est monolithe. La travée du chœur est voûtée par deux arceaux formant un lanterneau. La chapelle voûtée d’ogives dont les deux centrales sont reliées par une clé à écusson, s’ouvre à la fois sur la nef et sur le chœur.  L’ancienne porte du sud-ouest a été murée. L’entrée se fait actuellement par la porte de la façade ouest.

L’église possède une table d’autel (en forme de cuvette, de 1,15m x 0,73m) , dalle de marbre datant du IXe siècle qui avait été réemployée dans le mur nord. Quelques pièces liturgiques sont à signaler. On y trouve un bel autel en marbres polychromes du XVIIIe siècle surmonté d’une vierge en bois doré du XVIIIème siècle et un bénitier sur colonne en marbre datant de 1630 actuellement dans la chapelle de la vierge, un buste reliquaire de St ETIENNE en bois peint du XVIIe siècle, un tableau représentant la descente de la croix fait par Déjean en 1846, un antiphonaire de 1730, un livre de psaumes de 1710 et deux livres de messes de 1875 et de 1884. Il est mentionné dans plusieurs écrits et vu sur des photos les quatorze stations d’un chemin de croix en gravures du XIXe siècle qui ne sont  plus là aujourd’hui.

Sur la Place de l’Eglise, marquant l’ancien cimetière, se dressait une croix en fer forgé, sur un socle de pierre, datée de 1541 et marquée du nom du Maître ferronnier COUDER. (Cette croix a été mise à l’abri dans l’église lors de travaux de restauration dans les années 70).

L’église a été restaurée en 1971 par l’entreprise CLAPIER de Gabian, suite à la décision du conseil municipal, sous la présidence de M. CAYLA, maire de la commune. Les travaux de menuiserie sont l’œuvre de M. COT de Gabian, l’installation électrique de M. CALBET de Roujan et les vitraux de M. MILON, maître verrier à EUZ (P O).

     -  Enlèvement du crépi dans l’abside, déplacement  de l’autel du chœur vers la chapelle de la vierge et mise en place de l’autel romain du IX ème siècle dans le chœur.

     -  En 1974, chapelle de la vierge, escalier de la tribune, vitraux et sacristie.

-  Nef  principale, avec la fin des travaux en 1976.

En 1997, M. GONDARD a rénové l’extérieur  de l’édifice, ainsi que le porche attenant. (Michel LAURENT étant maire de la commune)

En 2019, la toiture a été refaite par l'entreprise Concept Bois (Alexandre FERRET, ouvrier)

En 2020, c'est Philippe GRANIER qui a restauré la croix en fer forgé se trouvant sur le pignon , en façade, celle-ci étant très abimée.

Pendant l’été 2010, le vieux cimetière, derrière l’église, a été défriché et nettoyé par des jeunes de l’association « Concordia », contrat passé avec la municipalité actuelle (Lydie COUDERC étant maire).

Le secrétariat de la mairie est ouvert :

- Lundi et Jeudi de 13H30 à 18H
- Mardi et Mercredi de 8H30 à 13H

>> Carte de Fouzilhon
Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2020 | Gérer mes cookies 🍪